Héliotropisme

Le tournesol suit la course du soleil, on dit qu’il est héliotrope. Il semblerait que nos ancêtres aussi et qu’ils en ont déduit des choses passionnantes sur la vertu de la droite et de la gauche.

L’explication

Le soleil, en tant que source d’énergie, de chaleur, de lumière, a toujours été vu comme une bénédiction. L’Homme primitif qui se tourne vers le soleil levant a sa main droite vers le sud, et sa main gauche vers le nord. Il voit, au cours de la journée, le soleil monter dans le ciel, passer à sa droite (au sud), pour aller se coucher à l’ouest. Son côté droit est du côté du soleil toute la journée, et son côté gauche à l’ombre.

Il en aurait habilement déduit que la droite serait le côté du bien, de la lumière, de la chaleur, et que la gauche serait le côté du mal, de l’ombre et du froid.

Dieu a donc tourné le visage de son germe de justice, c’est-à-dire d’Adam en direction de l’est, quand il l’éveilla et quand il le dressa. Sa main droite désigne les rivages du midi, ceux de la béatitude, sa main gauche ces ténèbres extérieures qui ont un nom : aquilon. […] Dieu désire donc que l’homme répudie l’aquilon par sa gauche-même, qu’il le rejette, qu’il ne l’imite en aucune manière […]. Le vent du côté gauche lui montre qu’il vit dans l’oubli de Dieu, du côté gauche pour ainsi dire, lorsque les péchés le dominent.

Hildegarde de Bingen, Le Livre des Oeuvres Divines

Quelques traces dans les langues du monde

En effet, on retrouve cette association sud-droite et nord-gauche dans quelques langues :

sanskritdakṣiṇa : à droite, vers le Sud [«à main droite (en faisant face à l’Est)»].
hébreu (mais aussi dans d’autres langues sémitiques anciennes et modernes)yamiyn : la droite, main droite, le sud, le midi (la direction de la main droite si l’on est face à l’est)semo’l : la gauche, la main gauche, le côté gauche gauche, le nord (la gauche de celui qui fait face à l’est)
gaëlique deas, dess : droit, sudtuath : gauche, nord

C’est pour ça que l’homme est devenu droitier ?

Que les croyances primitives s’amusent à bénir la main droite et maudire la main gauche, pourquoi pas. On y retrouvera les prémisses des discriminations envers les gauchers qui ont émaillé l’Histoire. Mais de là à penser que c’est pour cela que les hommes ont eu tendance à privilégier leur main droite et donc devenir droitiers… Cela ne tient pas trop la route, déjà pour deux raisons :

  • Le soleil est au sud, certes, mais seulement dans l’hémisphère nord. Dans l’hémisphère sud, il transite au nord, et les peuples de l’hémisphère sud ne sont pas pour autant devenu gauchers (ni adorateurs de la gauche, soit dit en passant).
  • Nos plus lointains ancêtres étaient déjà répartis entre droitiers et gauchers dans, grosso modo, les mêmes proportions que maintenant.

Et donc, non, les gauchers ne sont pas le peuple de l’ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *